Jean-Luc Chemorin

 

Né trois jours après la parution de L'écume des jours de Boris Vian, dans le foyer de « la Fanny » et « du Médée* », Jean-Luc Chemorin a grandi à Marcigny. Il en a gardé (localement) un surnom attrapé dans les courants d’air de la cour de l’école communale : Pinpin.

Successivement professeur de biologie, directeur-adjoint en lycée et inspecteur à compétence générale au Ministère de l’Agriculture, il a séjourné à Beaune, en Anjou et en Mâconnais. Il est actuellement retraité dans un petit village de la côte chalonnaise, Rully, lieu de naissance du crémant de Bourgogne.

Le cinéma, son "violon dingue" dit-il, lui a permis de garder un lien constant avec le Brionnais car il est l’un des membres fondateurs des rencontres cinéma de Marcigny et de la Marcynémathèque. Il est également secrétaire de l'association La bobine à Chalon-sur-Saône.

Il a connu Ma Muse alors qu’elle s’appelait encore Marcigny en poésie à l’occasion du Prix Joseph Berchoux en 2010. Il y adhère en mars 2018, heureux de retrouver à Marcigny des passionnés partageant l’écriture dans une ambiance conviviale.

* Cf. C’était Marcigny de Jean Berthelier, édition d’octobre 1999, page 50 et C’était Marcigny de Jean Berthelier, pages 88 et 89, édition du 2e trimestre 2003.

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com