Défi d'avril : De Strauss à Offenbach, par Jocelyne Rameau


Romantique ou épicurien ?

Strauss en croisière sur le "Danube"

Jette l'ancre dans les "Légendes

De la Forêt viennoise".

"Il faut aimer, boire et chanter

C'est la seule raison d'exister

Il faut dans da la vie

Un brin de folie !"

Ah ! L'excentricité de Yehudi Menhuin

Me propulse avec frénésie

Dans l'euphorie de KALINKA ;

L'extase monte, s'intensifie,

J'entends le "chant du canari"

S'échapper des cordes magiques !

Mais où suis-je soudain ?

Paris, Paris, Paris !

Mais bigre, c'est certain

La Gaieté Parisienne,

Le galop infernal ;

Les voyez-vous se bidonner,

Rire, crier, vivre, danser

Tous ces joyeux fous de la fête ?

Merci Strauss, Larionov, Offenbach !

Non, je ne manie pas l'archet,

Et je danse comme un camion,

Mais un brin d'imagination,

Quelques gouttes de poésie

Et ma plume en excitation...

Les quatorze mots c'est fini

C'est pour quand le prochain défi ?



Réponse au défi d'avril - Quatorze mots imposés, texte libre.

Excentricité, extase, euphorie, frénésie, folie, gaieté, fête, joyeux, rire, se bidonner, danser, chanter, vivre, épicurien.


41 vues

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com